| Les objectifs de ces fiches exposition |

Il s’agit de participer à une éducation critique à la consommation des jeunes et des adolescents et de former des « enfants et des jeunes acteurs » plutôt que des « enfants et des jeunes consommateurs » :

  • en déclenchant une prise de conscience des mécanismes et choix sociétaux sous-jacents,
  • en donnant des clés et des repères pour comprendre et agir,
  • en proposant des comportements différents et la construction de pratiques alternatives et préventives,
  • en portant des propositions pour une éco-consommation respectueuse de l’environnement et de la santé.

Il s’agit de proposer le regard critique, l’ouverture, l’exigence, l’autonomie réfléchie face à la soumission à la marchandise, à la pulsion, la sidération, la dépendance.


  | Le parti-pris : les univers quotidiens des ados |

Partir d’objets, services, pratiques, de l’univers quotidien de consommation des adolescents et des jeunes, pour amener les publics cibles à prendre conscience d’un certain nombre d’enjeux, les intégrer dans de nouvelles pratiques, faisant « bouger » les comportements. Deux domaines seront abordés dans ces fiches exposition :

  • l’univers de la communication, caractérisé par tous les objets communicants utilisés par les jeunes. Pour cela, nous nous appuierons sur le téléphone portable qui en est peut-être l’objet central, comme média passerelle, par son taux d’équipement personnel très élevé, par son interconnexion et sa dimension multimédia.
  • l’univers de la « bouffe », donc de l’alimentation, qui se traduit par une galaxie de produits et de marques en direction de tous les publics mais pour lesquels les adolescents et les jeunes en sont une des clés, à la fois comme prescripteurs et consommateurs, avec des enjeux de santé énormes.


      | Cinq angles pour une approche globale |

    Ces fiches exposition, pour chacun des deux « univers », proposent une approche multi points de vue : économique, sociétal, environnemental, sanitaire, géopolitique.

A travers ces cinq angles, il s’agit d’inscrire toute pratique de consommation dans une référence à une logique durable du développement de notre planète et un souci de la santé de ses habitants, donc dans un projet global de société.

Ces fiches exposition ont pour finalité de faire « bouger » le comportement des adolescents et des jeunes, en mettant ces modifications au quotidien en perspective avec la construction d’une société éco-responsable de son développement et donc de sa consommation.

Les cinq approches peuvent aussi « poser » des conflits d’intérêt chez les jeunes (par exemple, choisir entre un budget et avoir le souci de préserver la planète). Cela renforce l’intérêt et l’enjeu d’une éducation à la consommation chez les jeunes et de leur accompagnement dans la société actuelle comme citoyen – consommateur.