Les pratiques des médias notamment numériques, présentent un certain nombre de caractéristiques qu’il est utile d’appréhender avant de poursuivre toute réflexion sur la consommation médiatique des jeunes. Elles nous sont données par les enquêtes et études diverses à propos des usages, des contenus fréquentés, des temps passés sur ou avec des écrans et des médias, par les jeunes. En voici brièvement les principaux éléments :

  • Une vision nécessairement pluri médias, multi-écrans, multi plates-formes.
  • Des temps importants et superposés : 4/6 heures ou plus par jour, caractérisés par des pratiques multi plates-formes, les jeunes passant d’un écran à un autre, voire utilisant plusieurs écrans en même temps.
  • Des usages et services divers : information, divertissement, création, apprentissages, échanges et communication.
  • Des contenus multimédias, multiformes : de l’écrit, des images fixes ou animées, de l’audio, sous forme de récits, de fictions, de jeux dans des univers virtuels, de l’information, du « buz », de la publicité, des contenus multiculturels.
  • Des pratiques ambulatoires et nomades avec introduction de l’espace public dans l’espace intime et publicisation de l’espace privatif.
  • Un environnement technologique non stabilisé, en perpétuelle évolution technologique, caractérisé par la délinéarisation des grilles de programme, la discrétisation des flux de contenus, l’annotabilité par le biais de tags, la bidirectionnalité qui transforme le destinataire en émetteur.
  • Des frontières qui bougent, des « couples bouleversés » l’intime/le public ; la production/la consommation ; le droit/l’éthique ; les amateurs/les professionnels.
  • Des usages, des pratiques et des contenus très sexués. (les garçons : les jeux, le téléchargement ; les filles : les photos/le mobile, les médias de la relation, etc.).

Ce texte est un extrait de l’article "Consommations médiatiques des jeunes, un double enjeu d’éducation et de régulation " Christian Gautellier, Directeur des publications et du département "Enfants, Ecrans, jeunes et médias" des Ceméa, Vice-Président du collectif interassociatif "Enfance, médias et éducation.